« Ici, il faut être un peu fou »

Homme sur un camion à la décharge de Berbera. © Justine Boulo

Pionniers. Dans le cœur d’Hargeisa, la capitale, l’appel à la prière de l’après-midi vide lentement les rues. Restent les branches de khat dépouillées et des dizaines de tas de billets à peine surveillés. « C’est notre banque », sourit un quadragénaire en partance pour la mosquée. Il faut amasser 7 500 shillings somalilandais en petites coupures pour … Lire la suite