Marcel plie les gaules

 

C’était il y a quatre ans. Les guiboles atrophiées par huit heures d’avion, Marcel découvrait Addis Abeba aux premières lueurs du jour. La ville était camouflée dans l’indécrottable brouillard de la saison des pluies, enveloppée dans cette épaisse couche de Co2. C’était il y a quatre ans. Et depuis Marcel a toujours l’impression de ne pas y voir très clair dans ce pays. Comme s’il lui manquait une pièce du puzzle. Quelque chose lui échappe. Et c’est bien cela qui lui manquera le plus.

 

L’Éthiopie, perchée aux confins des montagnes, garde jalousement ses secrets depuis des millénaires. Il a pourtant essayé Marcel de gratter, fouiller, comprendre. Il a poussé des portes même quand on les lui claquait au nez. Marcel a fait le tour de la géologie du genre humain. Et pourtant le voile n’est pas complètement levé.

 

Il avait beau lire, il ne comprenait pas. Une guerre civile. Ah bon ? Non, une opposition naissante. Ah bon ? Non, non des « forces diaboliques ». Ah… Ah bon. Du coup, il a arrêté de lire. Il a demandé à ceux qui écrivaient. Mais les journalistes avaient fini en prison. Alors il a essayé d’aller voir sur le terrain. Mais on lui a dit, AK47 au bras et mine des mauvais jours, qu’il devait rentrer chez lui. Ah bon…

 

Alors il se demande encore… Bon sang ! Qu’y a-t-il derrière ces silences de béton armé ? Oui c’est vraiment ça qui lui manquera le plus. Ne pas avoir pu répondre entièrement à cette question. Pour le shiro, la Saint-Georges et les babouins gelada, restent les souvenirs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :