Dans l’ombre des derniers Falashas

Fin de l’histoire. Gondar est la capitale des Falashas – ou Beta Israël, les Juifs d’Ethiopie. Plusieurs thèses expliquent leur présence en Abyssinie. On raconte notamment qu’ils sont l’une des dix tribus perdues d’Israël. Ils ont été reconnus comme Juifs en 1975 par l’Etat hébreu. Depuis, plusieurs opérations se sont succédées afin de les faire bénéficier de l’Aliyah, le retour en Terre Sainte.

Mais Tel Aviv a décrété que le processus était arrivé à son terme, et à la fin du mois d’aout 2013, l’immigration massive en provenance d’Ethiopie prendra fin. Les Falashas qui resteront à Gondar n’auront alors plus que de minces chances d’émigrer en Israël.

La synagogue de Gondar

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

L’école des Beta Israël

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

Ⓒ A.G.

 

Retrouvez aussi sur le même sujet notre reportage N’est pas Juif qui veut

Comments
One Response to “Dans l’ombre des derniers Falashas”
  1. Un superbe reportage photo. J’envie le photographe qui est allé à leur rencontre. Je partage sur Twitter et sur FB 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :